10 conseils pour diminuer sa charge mentale

10 conseils pour diminuer sa charge mentale

Penser à ses tâches personnelles à faire quand on est au travail ou aux tâches professionnelles à la maison, c’est qu’on appelle de la charge mentale. 
On a tous une capacité maximale de charge mentale que nous pouvons endosser. Cette capacité est propre à chacun.
Le problème, c’est quand on dépasse cette capacité, cela peut avoir de forts impacts physiques et psychiques.
Mais alors, comment savoir quand on est surchargé mentalement et comment diminuer sa charge mentale ?

Découvrez dans cet article 5 signes de surcharge mentale et mes 10 conseils pour diminuer cette charge.

5 signes de surcharge mentale

1. Les soirs et week-ends vous pensez au travail et/ou pendant votre journée de travail vous pensez à vos tâches personnelles

En rentrant du travail, vous passez la soirée à penser à ce que vous n’avez pas eu le temps de finir et à ce qu’il faudra faire dans les jours à venir ?

En arrivant au travail, vous pensez déjà à toutes ces tâches que vous allez devoir faire en rentrant chez vous ?

Quand votre esprit est pris constamment par toutes ces tâches que vous devez faire, vous êtes très certainement en surcharge mentale.

Le doute n’est plus permis quand toute cette charge mentale vous empêche de vous endormir le soir.

2. Vous êtes irrité

Vous êtes comme dans un TGV. Il faut absolument réussir à tout faire au plus vite.

Pas le temps de faire de pauses ou prendre du recul.

Du coup, quand on vous fait la moindre réflexion sur une tâche que vous avez réalisée, vous vous irritez très vite.

Vous le sentez d’ailleurs : vous avez comme une bombe à retardement à l’intérieur de vous qui pourrait exploser à tout moment.

3. Vous avez du mal à vous concentrer

Comme vous êtes constamment en train de penser à 1000 sujets en parallèle, vous avez du mal à vous concentrer sur une seule tâche.

Alors que vous êtes sur une certaine tâche, une autre tâche à effectuer vous vient à l’esprit.

Par exemple, alors que votre enfant vous raconte sa journée, vous pensez soudainement à ce mail professionnel que vous devez absolument envoyer demain.

Vous avez donc beaucoup de mal à rester focus sur une certaine tâche.

4. Vous êtes moins efficace

Résultat de ce manque de concentration, vous avez tendance à switcher de tâche en tâche avant d’en finir vraiment une. 

Ce qui vous rend donc beaucoup moins efficace et n’arrange rien à votre charge mentale…

5. Vous avez l’impression d’avoir perdu le contrôle de votre vie

Bref, vous avez l’impression d’avoir, dans votre cerveau, un hamster qui tourne dans sa cage toute la journée.

Vous avez l’impression que cette course ne s’arrêtera jamais.

D’ailleurs, vous aimeriez bien mettre votre vie sur pause. Souffler un bon coup, rattraper tranquillement tout votre retard, et remettre play quand vous serez prêt.

Dans sa conférence « On pense trop », Serge Marquis décrit très bien ce concept du hamster qui ne s’arrête jamais et du besoin d’y mettre un Stop. Je vous invite vivement à regarder la vidéo en entier, si vous vous reconnaissez dans cette description.

Malheureusement, vous ne pouvez pas mettre le temps sur Pause…

Par contre, vous pouvez mettre en place des actions pour diminuer votre charge mentale.

Et c’est justement le sujet suivant !

10 conseils pour diminuer sa charge mentale

1. Prendre conscience que vous êtes surchargé mentalement

La première étape est de prendre conscience que vous êtes surchargé mentalement.

Prenez conscience qu’il faut que ce hamster qui tourne sans cesse dans votre tête fasse un break.

Tant que vous vous direz, « C’est bon, je gère », vous n’arriverez pas à mettre des actions en place pour diminuer cette charge.

Quelques questions à vous poser pour appuyer cette prise de conscience : 

« Que se passerait-il dans quelques années si vous restiez dans cet état et ne changiez rien ? Quels seraient les impacts sur vous ? Sur votre vie ? »

« Que se passerait-il si justement vous diminuiez votre charge mentale ? Quels seraient les impacts sur vous ? Sur votre vie ? »

Si vous avez pris conscience qu’il faut que les choses changent, passons maintenant à la suite des conseils !

2. Poser ses limites

La deuxième étape va être de poser vos limites. 

Connaissez-vous vos limites d’ailleurs ?

Quelle charge maximale pouvez-vous endosser au travail ? Et dans votre vie personnelle ?

De combien de temps avez-vous besoin pour vous et rien que pour vous par jour et par semaine ?

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, posez par écrit vos limites et établissez-vous un emploi du temps idéal.

Exemples : 

  • J’ai besoin de finir le travail à 18h. 
  • J’ai besoin d’avoir au moins 30minutes pour moi par jour et je les planifie de 7h à 7h30. 
  • Je ne peux pas faire les courses tous les 2 jours. Ce sera seulement une fois par semaine le Samedi et sinon tant pis.

3. Faire une to-do list

Si ce n’est pas déjà fait, le meilleur moyen de se décharger mentalement est de se faire une to-do list.

Mettez par écrit toutes ces tâches que vous devez faire et qui vous occupent l’esprit.

Mettez également des dates prévisionnelles de réalisation de ces tâches. 

Cela vous permettra d’être sûr de ne rien oublier et surtout de ne pas oublier de deadline !

En mettant par écrit ces tâches, vous vous éviterez au moment de dormir le fameux « Ah faut pas que j’oublie de faire ça demain. »

Petite astuce que je fais de mon côté : pour toutes les tâches qui occupent mon esprit à un moment donné, je les planifie dans mon Google Agenda. Comme ça, je n’ai plus à y penser jusqu’à leur date de planification. Et si je me rends compte que, le jour J, je n’ai pas le temps de réaliser une des tâches, je la décale dans le futur.

4. Hiérarchiser ses tâches

Si avec votre to-do vous vous rendez compte que vous ne pouvez pas tout faire, hiérarchisez et priorisez vos tâches.

Pas la peine de vous encombrer l’esprit avec des tâches peu importantes. 

Pour ma part, le ménage par exemple est mis dans les tâches facultatives. Ça c’est parce que je ne suis pas très pointilleuse sur le rangement… 

Mais vous pouvez avoir de votre côté d’autres taches que vous pouvez mettre en « facultatif ». Et ces tâches vous les ferez si vous avez le temps. Comme ça, pas de culpabilité si ces tâches ne sont pas faites !

Et à l’inverse, vous êtes sûr de bien réaliser les tâches vraiment importantes pour vous.

5. Une tâche à la fois

Avec la to-do list, vous devriez avoir l’esprit un peu plus libre. 

L’idée est maintenant de réaliser chaque tâche une par une à fond et ne pas jongler de tâche en tâche.

Vous perdez en effet énormément d’efficacité quand vous êtes sur une tâche professionnelle, et que vous vous arrêtez en plein milieu, car vous pensez au RDV chez le docteur que vous devez prendre pour votre enfant. Puis le RDV pris, vous checkez vos emails professionnels, répondez à quelques emails… Et enfin vous vous remettez sur la première tâche. Mais vous perdez bien quelques minutes à reprendre là où vous en étiez.

Finissez une tâche avant d’en commencer une autre.

Vous verrez que vous serez beaucoup plus efficace. 

Et à la fin de la journée, vous aurez réalisé beaucoup plus de tâches que si vous aviez jonglé de tâche en tâche.

6. Déléguer

La meilleure méthode pour diminuer sa charge mentale : déléguer ! 

Reprenez votre to-do list : quelles tâches pouvez-vous déléguer ?

Vous serez surpris, mais votre entourage sera peut-être ravi de voir que vous leur faites confiance pour leur déléguer certaines tâches.

Pensez également à des délégations externes : prendre une femme de ménage pour quelques mois, le temps de sortir la tête de l’eau, demander à la nounou de faire des heures supp, etc… 

Passer par quelqu’un d’externe vous coûtera un peu, mais vous pourriez y gagner énormément sur votre bien-être et efficacité de manière générale.

7. Savoir dire non pour diminuer sa charge mentale

Une autre alternative à la délégation est de dire « non ». 

Vous n’êtes pas obligé de faire tout ce que l’on vous demande. 

Plus vous dites « oui », plus les autres se reposent sur vous et plus vous vous retrouvez à tout gérer ! 

Apprenez soit : 

  • à dire non, 
  • à dire « oui » si on vous retire une autre tâche,
  • à dire « oui », mais pour plus tard, quand ce sera plus calme.

Évitez au maximum de vous rajouter de la charge mentale tant que vous ne l’aurez pas diminuée.

8. Mieux vaut fait que parfait

Si vous êtes surchargé mentalement, votre mantra doit être : « mieux vaut fait que parfait »

Ne cherchez pas à réaliser toutes vos tâches parfaitement, le plus important est de vous libérer l’esprit. 

Alors, faites ! Et si ce n’est pas parfait, je vous rassure, vous n’en mourrez pas ! 😉

9. Prendre du temps pour soi

Même si vous êtes surchargé mentalement et que vous avez l’impression de crouler sous votre to-do list, prenez du temps pour vous. 

Faites du sport, de la méditation, des exercices de cohérence cardiaque, marchez, lisez… 

Bref, ce que vous voulez, à partir du moment où vous mettez votre esprit en pause et prenez du temps rien que pour vous.

Vous verrez que vous serez beaucoup plus détendu par la suite. 

Et vous y verrez également beaucoup plus clair sur les tâches qu’il vous reste à réaliser.

10. En parler

Ne restez pas seul avec votre charge mentale. 

Extérioriser cette charge vous fera un grand bien.

Cela vous permettra d’y voir plus clair sur ce qui est vraiment important et ce qui l’est moins.

Parlez à votre entourage que ce soit professionnel ou personnel de ce qui vous trotte dans la tête. 

Vous verrez que cela vous aidera grandement à diminuer votre charge mentale, même si la liste de vos tâches ne diminue pas. 

Et qui sait, ces personnes vous proposeront peut-être leur aide ou vous donneront peut-être des conseils pour réaliser plus facilement certaines tâches.

Voilà, j’espère que ces 10 conseils vous aideront à diminuer votre charge mentale. 

Pour rappel, lire ces conseils ne suffira pas à la diminuer, il n’y a qu’en passant à l’action que cela marchera ! 

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez également lire mon précédent article sur : mes « 5 outils pour mieux gérer son temps et ses priorités. »

Envie de recevoir chaque lundi conseils et inspirations pour reprendre en main votre vie professionnelle ?

Je m'inscris maintenant à la newsletter Rand'Ose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.