10 signes qui montrent qu’il est temps de changer de travail

Il est temps de changer de travail : les signes

Vous hésitez encore à changer de travail ?
Vous avez fait les « pour » et les « contre », mais vous n’arrivez pas à vous décider ?
Comment savoir s’il est temps de quitter votre job actuel ?

Si vous vous posez ces questions, vous trouverez, ci-dessous, 10 signes qui montrent qu’il est temps pour vous de changer de travil.

Il est très facile de se trouver des excuses pour rester sur son poste.

Changer, c’est faire un choix. Et faire un choix c’est prendre le risque de se tromper.

Bien trop souvent notre cerveau nous invite à ne pas faire de choix par peur de faire une erreur.
Malheureusement, rester dans une situation inconfortable ne vous aidera pas non plus à vous épanouir.

Quitte à faire une erreur, autant la faire au plus vite pour rebondir plus vite !

C’est comme lorsque vous entrez dans une boulangerie et que vous hésitez entre l’éclair au chocolat et la tarte aux framboises. Si vous prenez l’éclair et que vous êtes déçu, la prochaine fois vous prendrez naturellement la tarte.

Dans la vie professionnelle, il y a certes plus d’enjeux, mais la philosophie doit rester la même : il n’y a pas mort d’homme à se tromper. Le principal est de s’en rendre compte et faire changer les choses ensuite.

Je vous invite à imaginer tout ce que vous avez à gagner si ce changement de travail était vraiment le bon choix. N’y a-t-il pas plus à gagner ?

Les 10 signes listés ci-dessous devraient vous aider à vous poser les bonnes questions pour savoir s’il est oui ou non temps de changer de job pour vous.

Si vous vous retrouvez dans au moins 3 de ces signes, je vous conseille d’y réfléchir très sérieusement.

Si vous vous retrouvez dans au moins 5 de ces signes, et que vous vous poser encore la question : « est-ce vraiment le bon moment de changer de travail » : le bon moment est a priori maintenant ! N’oubliez jamais qu’iil y a assez d’opportunités dans ce monde, pour que chaque humain puisse trouver un métier qui lui corresponde.

Alors, partez donc à la conquête de ce métier !

Attention, quand je dis « changer de travail », cela n’est pas forcément synonyme de reconversion, cela peut-être simplement changer d’équipe, changer de responsabilité, faire un changement de poste en interne, changer d’entreprise ou tout autre changement qui vous permettrait de changer votre environnement actuel de travail.

« Votre vie ne s’améliore pas par hasard, elle s’améliore par le changement »

Jim Rohn

Les 10 signes qui montrent qu’il est temps de changer de travail

1- Vous n’arrivez pas à vous lever le matin

Votre réveil sonne et comme chaque jour, vous n’avez qu’une envie c’est de l’arrêter et de vous rendormir.

Vous n’arrivez pas à vous lever, non parce que vous avez peu dormi, mais parce que vous savez que la journée qui vous attend ne sera pas passionnante.

Vous ne trouvez donc aucune motivation pour vous lever et démarrer cette journée.

Au lieu de vous lever, votre cerveau vous ressasse toutes les raisons pour lesquelles cette journée sera sans intérêt.

Rester dans votre lit a donc l’air d’être la meilleure alternative.

Quand finalement vous réussissez à vous lever, c’est parce qu’il n’y a aucune autre alternative. Cela fait d’ailleurs bien longtemps que vous ne vous êtes pas levé, en semaine, avec l’envie d’entamer la journée.

Vous vous êtes reconnu dans cette situation ? Ne serait-il pas plus stimulant de vous lever le matin excité par la journée de boulot qui arrive ?

Je tiens à vous affirmer qu’il est tout à fait possible de trouver un emploi qui vous motiverait dès le réveil. Alors, partez à la recherche du job de vos rêves !

2- Votre travail n’est pas reconnu

Vous avez le sentiment de tout donner dans votre travail, mais de ne jamais obtenir la moindre reconnaissance. Vous commencez donc à vous démotiver et à vous dire « Ah quoi bon ?! ».

Si ce n’est pas déjà le cas, votre travail risque de se dégrader et vous risquez par la même occasion de freiner votre développement, jusqu’à perdre confiance en vous.

Dans cette situation, soit vous arrivez à passer outre cette non-reconnaissance. Vous arrivez alors à prendre assez de recul pour garder votre confiance en vous. Soit cela peut vraiment vous ronger.

Dans ce dernier cas, je vous invite à essayer d’en parler à votre hiérarchie : dites-leur que la reconnaissance est un élément important pour vous.
Essayez également de créer des climats propices à l’échange pour échanger sur vos réalisations et mettre en avant vos fiertés.

Si, selon vous, aucune issue n’est possible, n’attendez pas d’avoir perdu toute confiance en vous pour changer de job. Cherchez une autre piste pendant que vous avez encore confiance dans vos compétences.

3- Vous ne trouvez pas de sens dans votre job

Le mal du siècle ! Il est loin le temps où on allait travailler nos 35h à l’usine sans se poser de question.

Aujourd’hui, on travaille plus, mais les opportunités de postes sont aussi beaucoup plus variées.

L’envie de liberté ne cesse d’augmenter également.
La liberté de faire le travail que l’on veut aux conditions que l’on veut grandit dans les esprits.

Alors quitte à passer 80 000 heures à travailler, autant s’y plaire et y trouver du sens, non ?

Si vous travaillez seulement pour avoir des vacances, et attendez les jours off avec impatience, le temps va vous sembler très long. Ne l’oubliez pas, rien ne vous force à rester dans votre situation professionnelle actuelle.

Pour ma part, c’est ce signe-là qui m’a poussé à lancer mon activité de coaching. Depuis mon entrée dans le monde professionnel, je travaillais pour grimper, le plus vite possible, les échelons dans l’entreprise. « Réussir dans la vie » signifiait pour moi être le plus haut placé dans l’entreprise. A chaque nouveau poste, j’étais donc très fière de moi au début, puis au bout de quelques mois, je pensais juste au prochain échelon. Finalement, ce que j’aimais c’était la nouveauté plus que le poste.
Un jour, où je bataillais pour la énième fois pour éviter une rupture produit (le quotidien de la supply chain), je me suis dit : « mais quelle énergie gaspillée pour qu’il y ait dans les rayons des produits où le consommateur ne remarquera même pas son absence… »
C’est à partir de cette prise de conscience que je me suis dit que je voulais mettre mon énergie au profit d’une cause qui m’importait plus : le développement humain !
En effet, le point commun de ce que j’aimais dans chacun de mes postes était les multiples relations avec divers services internes et externes et tout le travail de collaboration qui en découlait.

Alors, pourquoi ne pas essayer, vous aussi, de réfléchir à un travail qui aurait du sens pour vous ?

4- Vous ne pouvez plus voir vos collègues

L’ambiance au travail peut-être primordiale à votre épanouissement professionnel, selon l’importance que vous y accorderez.

Votre entourage conditionne énormément vos humeurs, mais également vos décisions. Si vous ne vous entendez pas avec vos collègues, votre travail s’en fera forcément ressentir.

Alors, si vous ne vous entendez pas avec vos collègues, le plus important est de rester vous-même et de réussir à prendre du recul sur la situation. Pour cela vous pouvez essayer la méditation, en parler à votre entourage pour avoir un point de vue extérieur, lire des livres de développement personnel ou toute autre activité qui vous permettrait de prendre du recul.
Cela vous devrait vous permettre de passer outre les différents incidents du quotidien.

Alliez-vous également avec les personnes avec qui vous vous entendez le mieux et continuez de montrer les bonnes attitudes aux autres.

Si besoin, vous pouvez aussi en parler à votre hiérarchie.

Si vous n’arrivez vraiment pas à trouver un terrain d’entente avec vos collègues, et que vous vous reconnaissez dans d’autres signes, il est temps de réfléchir à changer d’environnement.

5- Vous ne vous entendez pas avec votre manager

De par mon expérience et ce que j’ai observé autour de moi, je peux vous assurer que plus de 60% de votre évolution professionnelle dépendra de votre manager. Ne sous-estimez pas l’impact d’un manager sur votre travail, sur votre développement, mais également sur vos opportunités d’évolution.

Essayez de trouver des moments propices aux échanges avec votre manager pour lui parler de ce que vous ressentez et de votre collaboration. L’objectif est de voir s’il est possible que vous trouviez une meilleure façon de collaborer ensemble.

Si vous n’arrivez vraiment pas à trouver un terrain d’entente avec votre manager, qu’il n’est pas prêt de changer, et que vous vous reconnaissez dans d’autres signes, au lieu de continuer de vous battre contre lui, il est temps de réfléchir à en changer.

6- Vous n’êtes pas fier de votre job

Lorsque vous dites votre métier à des personnes extérieures, vous n’êtes pas fier de raconter ce que vous faites. Et quand certains vous disent qu’ils sont épanouis dans leur travail, vous vous dites soit que ce n’est pas possible ou soit que la personne est prétentieuse et ça vous énerve.

Avant de penser à changer de travail, essayez de trouver ce qui fait que vous n’êtes pas fier de votre job. Est-ce une fausse croyance interne que vous vous mettez ? Ne dévalorisez-vous pas votre métier ?

Si vous n’êtes pas fier de votre travail et que vous vous retrouvez dans d’autres signes, je vous invite fortement à essayer de réfléchir à un job qui vous épanouirait et oser vous amorcer le changement.

7- Dès que vous arrivez au boulot, vous perdez toute confiance en vous

D’habitude vous avez plutôt confiance en vous. Mais voilà dès que vous êtes dans votre cadre de travail, vous perdez toute confiance en vous.

Cela peut-être dû à un manque de reconnaissance, des collègues ou managers très exigeants, des remarques déplacées, des résultats qui ne sont pas au rendez-vous malgré tous vos efforts, etc…

À vous d’identifier les causes de cette perte de confiance en vous.

Une fois la ou les causes identifiées, essayez de prendre du recul, creusez le pourquoi du comment et essayez de voir si vous pouvez reprendre confiance en vous sans changer de cadre.

Si vous n’arrivez pas à retrouver votre confiance en vous et que vous vous reconnaissez dans d’autres signes, il est temps de réfléchir à changer d’environnement.

8- Quand vous rentrez chez vous, la première chose que vous faites c’est de vous plaindre de votre journée

Que ce soit vos collègues, votre manager, votre job, votre salaire, ou autres, vous ne pouvez pas vous empêcher en arrivant chez vous de vous plaindre de votre journée.

À priori vous n’avez déjà pas passé une bonne journée, et vous vous pourrissez même votre soirée en continuant de vous plaindre !

Sur le chemin du retour, essayez d’en profiter pour prendre du recul, souffler, et vider de votre esprit tout ce qui est relatif au travail. Pour cela, je vous conseille de visualiser votre soirée au calme, à vous détendre entre amis ou en famille.

Si vous n’arrivez vraiment pas à changer d’état d’esprit en rentrant chez vous le soir et que vous vous reconnaissez dans d’autres signes, il est temps de réfléchir à changer d’environnement.

9- Vous avez du mal à vous endormir le soir, car vous pensez trop à votre journée ou celle du lendemain

Que ce soit vos collègues, votre manager, votre travail ou autres, une fois au lit, vous ne pouvez pas cesser de ressasser votre journée ou penser à la suivante.

Si ce n’est pas un mal, car vous vous donnez pleinement dans un job qui vous épanouit, je vous invite alors à essayer un peu de méditation ou exercices respiratoires pour essayer de vous endormir plus rapidement.

Cependant, si vous n’arrivez pas à vous endormir et que vous vous reconnaissez dans d’autres signes, il est temps de réfléchir à changer de job.

10- Vous souffrez de maux de tête, dos, ventre ou autres

De manière générale quand votre corps vous fait souffrir c’est qu’il a un message à vous faire passer.

Si vous vous êtes reconnu dans un ou plusieurs signes précédents et que vous souffrez de maux, il y a fort à parier que votre corps essaie lui aussi de vous donner des signes sur votre situation inconfortable.

Bien souvent, la solution médicamenteuse, ostéopathie, ou autres, ne sera qu’un pansement temporaire. Si vous souhaitez vous soigner durablement, et prendre soin de votre corps, il faut que vous retrouviez un environnement sain.

Je vous invite donc à faire un réel travail sur votre situation actuelle. Prenez du recul pour trouver comment améliorer votre épanouissement professionnel afin qu’il soit aligné avec votre esprit, votre corps et votre projet de vie.

Vous vous êtes reconnu dans un ou plusieurs de ces signes ?

Une étude menée par le département d’économie de l’Université de Warwick, au Royaume-Uni a déterminé que le fait d’être heureux dans votre travail augmentait votre productivité de près de 12%.

Alors qu’attendez-vous pour trouver un travail qui vous épanouit et où vous pourriez donner le meilleur de vous même ?

Si vous vous êtes reconnus dans au moins 5 situations, et que vous vous trouvez encore des excuses (ex : « c’est ma fonction ou mon secteur d’entreprise qui font que je suis dans ces situations, c’est comme ça, je n’y peux rien. » ou « je n’ai pas le choix, c’est la vie »), n’oubliez jamais que vous avez toujours le choix et tout est possible à qui s’en donne les moyens.

Ce ne sera pas forcément le chemin le plus facile, mais vous êtes le seul à pouvoir faire changer les choses.

À vous d’oser prendre votre carrière en main pour trouver le travail qui vous épanouira.

N’hésitez pas à partager vos réactions ou vos doutes en commentaire de cet article.

Vous souhaitez vous faire accompagner pour trouver ce job qui vous épanouira tant ?

Cheminons ensemble pour atteindre les sommets de votre vie professionnelle

Je réserve maintenant mon échange Découverte offert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.