Bore-out : que faire quand on s’ennuie dans son travail ?

Bore-out : que faire quand on s'ennuie dans son travail ?

63 % des Français s’ennuieraient au travail. C’est ce que révèle une étude du site de recrutement Qapa, de 2019.
Ce syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui s’appelle le Bore-out.
Pour information, cette notion de Bore-Out est assez récente puisqu’elle date de 2007, mais ce syndrome a toujours existé par le passé.

Dans cet article, je vous propose de découvrir les signes du bore-out, ses conséquences et surtout que faire quand on s’ennuie dans son travail.

Quels sont les signes du bore-out ?

S’ennuyer dans ses missions

Le premier signe est l’ennui dans ses tâches quotidiennes.

Vous n’êtes pas stimulé au quotidien ?

Vous avez l’impression de ne plus rien apprendre ?

Les minutes vous paraissent des heures ?

Ces signes doivent vous mettre la puce à l’oreille.

Perte de motivation

Conséquences de cet ennui, vous perdez en motivation au quotidien.

Et moins vous avez de motivation, moins vous cherchez à en faire. Et donc plus vous vous ennuyez !

Cerveau au ralenti

Conséquences du manque de stimulation, vous avez la sensation d’avoir un cerveau au ralenti.

Des tâches que vous pourriez faire en 30 minutes vous prennent finalement 2h.

Et vous pouvez même être amené à faire de nombreuses erreurs d’inattention, malgré que vos tâches soient faciles à réaliser

Quelles sont les conséquences du bore-out ?

Perte de confiance en soi

Comme vous ne donnez pas le meilleur de vous-même au quotidien, petit à petit votre confiance en vous diminue.

Vous venez à douter de vos réelles capacités.

Cette perte de confiance en soi peut s’amplifier si vous vous comparez à votre entourage qui de leurs côtés ont l’air de faire des missions passionnantes et responsabilisantes.

Épuisement moral et physique

La suractivité épuise, mais la sous-activité également.

Vous vous retrouvez donc à être épuisé, même si vos journées sont loin d’être denses.

Troubles du sommeil

Cette situation vous pesant, vous venez à avoir de nombreux troubles du sommeil en ressassant continuellement votre situation.

Que ce soit avant de vous coucher ou en plein milieu de la nuit, votre situation vous rend de plus en plus anxieux.

Isolement

Le problème de s’ennuyer au travail, dans un monde où prime la surproductivité, c’est que vous vous sentez seul au monde.

Votre entourage ne comprend pas pourquoi vous vous plaignez. Eux rêveraient de sortir la tête de l’eau et avoir le temps de s’ennuyer !

Vous avez l’impression de ne rien avoir à raconter de vos journées.

Ces deux facteurs combinés, vous commencez à vous isoler et vous renfermer sur vous-mêmes.

Vous pouvez même commencer à culpabiliser de vous plaindre de votre situation.

Ce qui bien évidemment ne va pas améliorer votre estime de vous.

Dépression

Si vous ne faites rien, le bore-out peut vous amener jusqu’à une sévère dépression.

C’est pour cela qu’il est important que vous agissiez dès les premiers symptômes.

Et ça tombe bien, c’est le sujet de la prochaine partie !

Bore-out : que faire quand on s’ennuie dans son travail ?

En parler

Ne restez pas seul avec vos pensées.

Ce point est vraiment important. C’est en vous isolant que vous allez le plus vite tomber en bore-out.

Il n’y a pas de honte à s’ennuyer. Faites part de vos ressentis à votre entourage.

Mettez en avant à quel point cette situation vous pèse. Mettez des mots sur vos émotions et vos besoins.

Parlez-en également à votre manager. Voyez ensemble comment vous pourriez remettre de l’énergie dans vos tâches quotidiennes.

Pour aborder le point avec votre manager, je ne peux que vous conseiller mon précédent article sur la méthode de la communication non violente (CNV).

Casser la routine

Le Bore-out est un vrai cercle vicieux. Il va donc falloir casser ce cercle en cassant votre routine.

Commencez par casser la routine de votre vie personnelle.

Quelques exemples :

  • changez votre trajet pour aller au travail ou votre moyen d’y aller,
  • Changez ce que vous prenez au petit déjeuner
  • Essayez de nouvelles activités extra-professionnelles
  • Faites de nouvelles choses en rentrant chez vous le soir

Petit à petit, remettez du plaisir dans votre vie personnelle.

Puis attaquez-vous à votre vie professionnelle :

  • Déjeunez avec de nouveaux collègues
  • Organisez un déjeuner à l’extérieur
  • Faites vos tâches dans un autre ordre
  • Trouvez de nouvelles tâches ou missions à accomplir

L’objectif de casser votre routine est de redynamiser votre quotidien.

Vous avez sûrement l’impression que rien n’est en votre pouvoir pour améliorer votre situation, mais c’est faux. Vous pouvez toujours mettre en place de petites actions à droite et à gauche qui petit à petit vous motiveront à en faire de plus plus grandes.

Alors, passez à l’action et reprenez votre quotidien en main !

Utiliser le temps disponible pour se lancer de nouveaux challenges

On arrête de prendre 4h pour faire une tâche qui pourrait être fait en 30minutes.

Comment faire cela ?

En vous fixant de nouveaux objectifs en lien avec ce que vous aimez faire.

Exemples :

  • Apprendre une nouvelle langue
  • Suivre une formation en ligne
  • Planifier ses prochaines vacances
  • Écrire un livre
  • Lire un livre
  • Se mettre à investir en bourse

Ne culpabilisez pas à l’idée de faire des choses non professionnelles sur votre temps de travail.

À partir du moment où vous en avez parlé à votre manager et que ce dernier n’a pas réussi à vous nourrir plus, vous avez fait votre part.

On ne pourra vous reprocher de faire autre chose.

Alors, profitez-en pour réaliser des objectifs personnels.

C’est comme cela que durant un stage où je m’ennuyais énormément (et pas faute de demander de nouvelles missions pour me nourrir), je me suis fixé comme objectif d’appendre à utiliser VBA sur Excel. Je me suis donc formée en ligne et ensuite j’essayais d’automatiser au maximum tous les fichiers excel que je voyais passer. Je m’étais également donné l’objectif d’apprendre chaque jour un savoir inutile. Avec le temps, j’ai oublié tous ces savoirs inutiles, mais ça m’a bien amusé sur le coup !

Changer de job

Vous en avez déjà parlé plusieurs fois à votre manager et vous ne voyez aucune évolution possible ?

À votre niveau, vous avez beau essayer de casser votre routine, cela ne suffit pas à vous retirer cette sensation d’ennui ?

Alors il est temps de penser à changer de job.

Rien ne sert de s’enraciner dans cette situation, essayez d’en sortir au plus vite !

Préparez votre transition avant de sombrer dans un vrai bore-out et potentiellement en dépression.

Profitez ainsi de votre temps disponible pour réfléchir à ce que vous voulez faire ensuite et lancez-vous dans cette transition.

Voilà, vous devriez désormais tout connaître du bore-out et surtout savoir que faire si vous vous ennuyez au travail.

Dans tous les cas, ne restez pas sans rien faire. L’ennui au travail peut avoir de vraies conséquences désastreuses sur votre bien-être au quotidien.

Envie de recevoir chaque lundi conseils et inspirations pour reprendre en main votre vie professionnelle ?

Je m'inscris maintenant à la newsletter Rand'Ose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.