Ces 5 drivers qui pilotent votre vie

5 drivers qui pilotent votre vie

Cela vous est-il déjà arrivé de vous poser la question :
« Mais pourquoi est-ce que j’agis comme cela ? »,
« Pourquoi suis-je autant perfectionniste ? »,
« Pourquoi ai-je le besoin de me montrer toujours fort ? »

Le psychologue Taibi Kahler a baptisé ce type d’attitudes, les « drivers » ou « pilotes inconscients ». Il en distingue 5 types. 5 drivers qui pilotent ainsi votre vie.
Les voici :

  • Sois parfait
  • Sois fort
  • Fais plaisir
  • Dépêche-toi
  • Fais des efforts

Dans cet article, je vous propose de passer en revue ces drivers, leurs impacts sur votre vie et comment les contourner pour mener à bien la vie professionnelle qui vous correspond.

D’où viennent ces 5 drivers ?

Nous avons en général un ou deux drivers qui pilotent notre vie. 

Ces drivers sont liés à nos expériences et bien souvent aux messages reçus par nos parents.

Peut-être enfant avez-vous entendu : « fais plaisir à tes amis », « ne montre pas tes émotions en public », « sois le meilleur à l’école », etc…

Une fois que nous devenons adultes, ces messages continuent de raisonner en nous de manière inconsciente.

Le problème ?

Ces pilotes inconscients peuvent nous faire agir de manière illogique et nous enfermer dans des spirales vicieuses. 

Ainsi, quelqu’un qui aura le driver « Fais des efforts » aura tendance à associer travail et effort. Si son travail devenait une partie de plaisir, il chercherait tout de suite à le rendre plus complexe. Car « on n’a rien, sans rien », « la vie appartient à ceux qui travaillent dur… », etc…

Je vous invite donc à découvrir les 5 drivers existants.

L’objectif de votre lecture sera de pendre conscience du ou des drivers qui vous correspondent le plus.

« Sois Parfait »

Sa caractéristique

L’échec n’est pas envisageable pour vous. 

Vous devez réussir tout ce que vous entreprenez.

Quand on vous demande de faire quelque chose, vous le faites, mais en plus, vous essayez de faire mieux que demandé.

Cela vous réussit plutôt bien, car vous réussissez tout ce que vous entreprenez !

Vous êtes le fameux « bon élève. »

Plutôt positif du coup, non ?

Conséquences

Attention, votre driver « sois parfait » a des mauvais côtés. 

Vous perdez une énergie folle à essayer que tout soit parfait. Que votre vie soit parfaite.

Vous vous mettez plein de contraintes et challenges qui finalement vous épuisent.

Car cette vision de la perfection n’est pas forcément la vôtre.

Plutôt celle de la société actuelle. 

Ex : la parfaite carrière, la parfaite mère, la parfaite amie, etc…

En parallèle, vous prenez très peu de risque. 

Avant de passer à l’action, vous vérifiez le moindre détail.

Alors, quand il s’agit de votre projet professionnel, vous préférez exceller dans votre zone de confort, plutôt que d’en sortir et prendre le risque que ça ne marche pas.

Vous en sortirez seulement lorsque tout sera parfaitement clair pour vous.

Que vous aurez tout étudié et anticipé.

Et que vous vous sentirez parfaitement légitime.

Moralité, vous passez très peu à l’action.

Et quand vous y passez, cela vous aura demandé beaucoup de temps avant de vous y lancer…

Bref, vous auriez bien besoin d’appliquer la maxime : « Fait vaut mieux que parfait. »

Vous vous économiseriez ainsi beaucoup d’énergie et vous chemineriez enfin vers ce qui vous épanouirait réellement.

Comment détourner le driver « Sois parfait » ?

Il va falloir prendre sur vous et accepter l’imperfection.

Acceptez de faire des erreurs.

Pour cela, commencez par faire une petite sortie de zone de confort chaque semaine.

Quelques exemples : 

  • Planifier un week-end sans en définir le contenu à l’avance.
  • Envoyer votre mail sans qu’il soit parfaitement rédigé. (Fait vaut mieux que parfait !)
  • Ne pas passer des heures sur la préparation de votre réunion et improviser
  • Faire une nouvelle recette, sans suivre la recette et inviter des amis pour la goûter
  • Essayer de se prendre des « non ». Ex : demandez à des inconnus « 1eur », demandez cette rupture conventionnelle que vous rêvez d’obtenir, mais avez peur de ne pas l’avoir.

Essayer de ne pas trop planifier ces sorties de zone de confort et regardez comment cela se passe.

Faites attention également aux réactions de votre entourage. Est-ce que vos erreurs, si vous en avez eu, changent leur regard sur vous ? Il y a fort à parier que non !

Plus vous sortirez de votre zone de confort, plus vous accepterez l’erreur. 

Tout n’est pas obligé d’être fait à la perfection tout le temps.

Et ce n’est pas parce que tout n’est pas parfait qu’il ne faut pas vous féliciter du chemin parcouru ! 

Prenez le temps de savourer ces victoires où vous n’avez pas fait les choses parfaitement.

Si besoin, je vous invite également à lire cet article : « Qu’est-ce que réussir sa vie ? ». L’objectif étant que vous créiez votre propre version de « reussir sa vie », et pas la version « parfaite » que vous vous imposez.

« Sois Fort »

Sa caractéristique

« Les gens forts n’ont besoin de personne. » C’est ce que vous pensez.

Vous aimez dire que vous accomplissez de grandes choses seul. 

Vous demandez très peu de conseils.

Et vous vous ouvrez très peu aux autres sur vos sentiments.

Vous êtes un rock ! 

D’ailleurs, on vous dit souvent que vous êtes une personne forte, qui pourrait résister à tous les raz de marrée.

Vous ne vous plaignez jamais, les difficultés vous renforcent.

Conséquences

Le problème à gérer tous vos problèmes tout seul, c’est que par moment vous vous enfermez dans des situations où un coup de main vous aurez bien été utile.

Vous pensez pouvoir gérer tout seul votre charge de travail qui augmente, les problématiques des uns et des autres. 

Vous êtes épuisé, mais de l’extérieur vous dites que vous tenez le coup.

Pour information, les personnes drivées par ce driver sont les plus sujettes au burn-out.

Car, si vous n’arrivez pas à vous en sortir seul, vous allez vous enliser dans une spirale infernale.

Vous pensez également pouvoir construire un nouveau projet professionnel sans l’aide de personne. 

Par moment ça marche, et par moment, malheureusement, ça ne marche pas… Mais vous garderez la tête haute jusqu’au bout.

Avec le temps, vous vous êtes forgé une super carapace.

Et s’il était temps de casser un peu cette carapace ? 

Comment détourner le driver « Sois fort » ?

Pour commencer, prenez déjà conscience de vos émotions. 

Je vous invite à lire cet article de Psychologies magazine sur : « Apprendre à écouter ses émotions » 

Avoir des émotions n’est pas une preuve de faiblesse. 

Au contraire, si vous savez utiliser correctement vos émotions, celles-ci pourraient devenir une vraie force.

Une fois que vous avez conscience de vos émotions, partagez-les à votre entourage.

Vous serez surpris de l’accueil que ces derniers leur feront.

Ils seront sûrement ravis de voir que vous vous ouvrez à eux et cela viendra renforcer votre relation.

Vous cherchez à changer de voie ? Il y a de grandes chances pour que cela soit un vrai chemin de montagnes russes. 

Mieux vaut alors être bien accompagné et avoir des gens sur qui compter. 

Le chemin sera beaucoup plus appréciable si vous avez des personnes avec qui partager vos ressentis.

« Fais plaisir »

Sa caractéristique

Vous vivez pour les autres. 

On vous a toujours appris à faire passer les autres avant vous.

Vous êtes donc une personne très empathique, très à l’écoute et toujours là pour aider.

Bref, l’ami et collègue idéal !

Conséquences

Le problème, c’est que vous vous oubliez… 

À faire toujours passer les autres avant vous, vous ne vivez pas votre vie.

Si vous avez une famille, vous avez peut-être sacrifié votre carrière pour votre mari et vos enfants.

Au travail, vous avez du mal à dire « non », et vous rendez donc toujours service à tout le monde. 

Moralité votre travail prend du retard et vous devez finir plus tard pour le terminer.

Si vous aimeriez changer de poste, il y a de grandes chances que vous soyez bloqué par cette question : « Comment réagira mon entourage ? »

Finalement, vous dictez plus vos décisions en fonction de votre entourage qu’en fonction de vos réelles envies.

Comment détourner le driver « Fais plaisir » ?

Écoutez-vous. 

Quels sont vos besoins et quelles sont vos envies ?

Partagez-les à votre entourage.

Posez vos limites.

Apprenez à dire « non ».

Apprenez à vous libérer du temps pour vous. 

Vous verrez qu’en vous libérant du temps pour vous, vous serez finalement plus présent pour les autres, par la suite.

Et quand il s’agit de prendre une décision, écoutez-vous, avant de demander l’avis aux autres.

Bref, vivez votre vie et pas celle des autres ! 

Et je vous rassure, cela ne fera pas de vous quelqu’un d’égoïste, seulement quelqu’un de plus épanoui ! Et plus vous serez épanoui, plus vous rayonnerez sur les autres.

Vous avez des enfants ? 

Posez-vous la question : avez-vous envie que vos enfants vivent pour les autres ou voulez-vous qu’ils apprennent à vivre leur vie ? Si vous voulez qu’ils apprennent à vivre leur vie, alors il va falloir leur montrer l’exemple !

« Dépêche toi »

Sa caractéristique

Les choses doivent aller vite !

Hors de question de perdre du temps. 

Le temps est précieux, alors vous êtes ultra-efficace.

Vous êtes toujours sur plusieurs projets à la fois.

Et vous vous imposez des timings serrés.

Conséquences

Souvent, vous n’allez pas au bout des choses.

Il vous arrive de commencer des projets et de ne pas les finir.

À tout vouloir faire vite, par moment, vous devez également revenir dessus et du coup vous finissez par perdre du temps…

Et vous finissez même par moment à vous épuiser en vous imposant un tel rythme à tenir.

Dans le cadre d’un projet de reconversion, vous avez tendance à vouloir brûler les étapes pour aller au plus vite.
Mais attention, à ne pas choisir la mauvaise voie dans la précipitation.

De temps en temps, un moment de break peut être très bénéfique !

Comment détourner le driver « Dépêche-toi » ?

Posez-vous. 

Apprenez à ralentir le rythme. 

Analysez les situations avant de partir tête baissée dans l’action.

Et avancez petit pas par petit pas. 

Il ne sert à rien de vouloir brûler les étapes, vous risquez juste de vous brûler au passage…

« Fais des efforts »

Sa caractéristique

« Pour réussir dans la vie, il faut travailler dur. » C’est ce que vous pensez.

Alors, vous travaillez dur. 

Si une mission est trop simple, vous allez faire plus, simplement pour avoir cette impression d’effort.

On vous mettrait sur un poste qui nécessite seulement 35h de travail, vous en feriez tout de même 50.

Au moins, on peut compter sur vous, l’effort et la difficulté ne vous font pas peur.

Conséquences

Vous vous épuisez à tout complexifier. 

On pourrait vous donner le job de vos rêves sur un plateau doré, si vous n’aviez pas cette impression d’effort, vous seriez capable de le refuser.

D’ailleurs vous seriez prêt à rester dans ce job qui ne vous épanouit pas, simplement parce que vous avez l’impression d’y mettre de l’effort et que c’est ce qui compte.

Une reconversion professionnelle ne pourrait être simple pour vous. Il faudrait que vous cherchiez la difficulté. La semaine de 4 jours ou la journée de 4h n’est pas faite pour vous.

Et pourtant…

Est-ce que ça ne serait pas agréable de dépenser moins d’efforts au quotidien et prendre plus de plaisir ?

Comment détourner le driver « Fais des efforts ? »

Vous avez le droit de prendre du plaisir au travail.

Vous avez le droit de gagner de l’argent dans un boulot qui ne demande pas beaucoup d’effort. 

Autorisez-vous cette possibilité !

Si vous avez fini votre journée à 17h, autorisez-vous à rentrer chez vous et faire des activités qui vous plaisent.

Votre boulot ne vous plaît pas ? 

Rien ne vous force à fournir autant d’efforts, essayer de réduire un peu les efforts. Regardez comment simplifier vos tâches quotidiennes. Vous ne serez pas pour autant moins performant, simplement plus détendu !

Voilà, on a fait le tour des 5 drivers qui pilotent votre vie. 

Alors, dites-moi en commentaire, quel est votre driver principal ? En aviez-vous conscience ?

Si vous souhaitez aller plus loin et travailler sur ces croyances limitantes qui vous empêchent de passer à l’action, je vous invite à lire mon article : « Comment se débarrasser de ses croyances limitantes ? »

Envie de recevoir chaque lundi conseils et inspirations pour reprendre en main votre vie professionnelle ?

Je m'inscris maintenant à la newsletter Rand'Ose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.