Comment bien choisir un coach professionnel ?

Comment bien choisir son coach ?

Seul, vous tournez en rond sur une problématique professionnelle ?
Vous pensez alors à vous faire accompagner par un coach ?
Mais vous vous posez la question de comment bien choisir un coach professionnel (ou de carrière) ?

L’objectif de cet article est de vous donner quelques pistes pour bien choisir votre coach. Bien évidemment, je vous donnerai également de temps en temps ma vision du coaching !

Pour commencer, quelques infos à savoir sur le coaching

Je ne vais pas vous redire pourquoi faire appel à un coach, ça je vous en ai déjà parlé, dans mon précédent article sur le sujet. 

Par contre, j’aimerai vous rappeler deux points importants à savoir avant de choisir un coach professionnel.

La première : le coaching n’est pas réglementé (en tout cas pas encore !)

Ça signifie quoi ?

Ça veut dire que n’importe qui peut se déclarer coach et lancer son activité, sans aucune règle !

Vous pouvez donc dès maintenant vous proclamer coach et vendre des prestations de coaching.

Vous comprendrez alors qu’on trouve sur le marché du coaching, tout type de coach ! 

Des coachs bien formés et éthiques et d’autres coachs qui essaient juste de se faire un peu d’argent !

Deuxième chose à avoir en tête : ces dernières années le coaching s’est beaucoup développé et c’est devenu un métier « à la mode ».

Comme il est très facile de devenir coach et très gratifiant de se dire qu’on a un job plein de sens où on accompagne des gens à grandir, beaucoup de personnes se sont reconverties dans le coaching.

Il y a donc énormément de coachs sur le marché. 

Mais étonnamment seuls 10% des coachs vivent du coaching.

Ça signifie quoi ?

Cela veut dire qu’il y a beaucoup de coachs qui en réalité pratiquent très peu. 

Ils peuvent avoir plusieurs années d’expérience, mais ne réussir à coacher seulement 2-3 personnes / an.

Le nombre d’années d’expérience en tant que coach n’est donc pas forcément le meilleur indicateur à regarder.

Maintenant que j’ai posé ces deux bases, je vous propose de découvrir 5 stratégies possibles pour choisir un coach professionnel.

Pour information, ces stratégies marchent également pour un coach de vie.

Comment bien choisir un coach professionnel (de carrière ou de vie) ?

Le bouche-à-oreille

Sans aucun doute, la stratégie la plus rassurante : celle du bouche-à-oreille.

Le principe est bien connu : vous avez quelqu’un dans votre entourage qui a fait appel à un coach, et vous le conseille fortement.

Avec cette stratégie, vous avez donc de faibles chances d’être déçu.

Attention, petit bémol : chaque individu n’a pas les mêmes besoins et chaque coach a sa propre approche (même si le coach est censé s’adapter au besoin de son coaché). Une approche qui convient donc à un de vos proches pourrait ne pas vous convenir.

Comment bien choisir son coach ? Bouche-à-oreille

Pour cela, faites bien préciser à votre proche : qu’est-ce qu’il a bien aimé dans l’approche du coach. 

Si par exemple, c’est le côté beaucoup de structure, d’exercices entre les séances, et de passage à l’action, mais que vous, vous n’aimez pas trop tout ce qui est structure, et vous préférez le mode « freestyle ». Alors, ce coach ne sera peut-être pas le plus approprié pour vous.

Un moyen de confirmer que le coach recommandé vous convient bien est de réaliser le premier entretien préalable offert avec ce coach et vous assurer que le feeling passe bien.

La spécialisation

Une autre stratégie est de choisir un coach professionnel en fonction de sa spécialisation.

Vous souhaitez vous reconvertir ? Vous allez alors vous tourner vers un coach spécialiste en reconversion. 

Vous souhaitez être accompagné sur votre nouvelle prise de poste managériale ? Vous allez alors vous tourner vers un coach spécialiste en management.

Choisir un coach en fonction de sa spécialité vous assure qu’il maîtrise bien votre problématique. 

Cependant pour rappel, le principe du coaching est que n’importe quel coach peut travailler sur n’importe quelle problématique. 

En effet, le principe du coaching est que vous avez toutes les ressources en vous pour surmonter vos challenges. Le coach est alors là pour guider vos réflexions afin que vous trouviez ces ressources.

Ne vous arrêtez ainsi pas seulement à la spécialisation. 

Si vous connaissez un coach avec qui vous aimeriez travailler, mais qui n’est pas spécialiste dans votre problématique, si c’est un bon coach il saura vous accompagner autant qu’un spécialiste !

Sa formation et son expérience

Comme je le disais plus haut, la profession du coaching n’est pas réglementée.

Il est donc important, selon moi, que vous fassiez attention à ce que le coach soit bien formé.

On voit souvent sur internet qu’il n’y a pas besoin de formation pour être un bon coach. Pour ma part, il y a eu un vrai avant et après ma formation.

Certes on peut coacher sans formation, mais les résultats d’un coaching sont beaucoup plus impressionnants suite à une formation.

Comment bien choisir un coach ? Formation et expérience

Enfin, il y a la formation à prendre en compte, mais également l’expérience. 

Combien de coaching le coach a déjà effectué ? Est-ce qu’il a récolté beaucoup de témoignages ?

Un coaching n’est pas un médecin généraliste, il ne coachera donc pas des centaines de personnes par an, mais un coach devrait au moins avoir quelques dizaines de coachés par an.

Son budget

Le coaching a un prix, et donc il se peut que vous vous trouviez à choisir un coach en fonction de votre budget.

Un gros point d’attention sur ce sujet-là : les coachs qui ne sont vraiment pas chers sont en général des débutants qui n’arrivent pas à avoir de clients. 

Dites-vous qu’un coach ne peut pas vivre du coaching s’il facture moins de 80eur/h. Et encore avec 80eur/h, il ne va pas aller très loin…

Si votre problématique est autour de trouver votre voie ou réussir votre reconversion, il y a une bonne nouvelle : de plus en plus de coachs (dont moi !) proposent un accompagnement éligible au CPF en mêlant leur coaching à un bilan de compétences.

Cela peut donc être très intéressant d’un point de vue financier.

Son intuition

Enfin, la meilleure stratégie reste selon moi l’intuition.

Pour commencer, la plupart des coachs partagent aujourd’hui un maximum de contenus que ce soit sur les réseaux sociaux, sur leur blog, via des ressources gratuites ou autres… 

À travers tout ce contenu, vous pouvez donc avoir une bonne image de la personnalité du coach.

Si vous pensez que l’approche de ce coach peut matcher avec vous, alors n’hésitez pas et demandez votre appel offert avec ce dernier pour confirmer que le feeling passe bien.

Pour la suite, faites confiance à votre intuition !

Maintenant que je vous ai parlé des 5 stratégies pour choisir un coach professionnel, j’aimerai également vous parler de 5 signes qui doivent vous alerter.

5 points de vigilance quand vous échangez avec un coach

Pas de déontologie claire

Tout coach aura appris à avoir une déontologie claire.

N’hésitez pas ainsi à demander au coach s’il peut vous faire voir sa chartre déontologique

Quelques exemples de principes : 

  • Vos échanges doivent être anonymes. 
  • Le coach ne peut pas résoudre des problèmes qui relèveraient de la psychiatrie. 
  • Le coach est censé se faire superviser régulièrement.

Pour information, vous pouvez retrouver ici le code de déontologie de l’ICF (International coach Federation) qui est un très bon exemple de ce qu’un coach devrait appliquer.

Pas d’entretien exploratoire offert

Avant de commencer à coacher, un coach est censé faire un entretien exploratoire (nommé également : appel découverte, appel diagnostique…). 

En effet, il s’agit pour le coach de s’assurer qu’il est bien la bonne personne pour répondre à votre besoin.

Par exemple, pour ma part, si vous êtes en plein burn-out et que je sens que vous avez besoin avant tout d’une psychothérapie, je vous dirigerai vers cette option.

Il ne pose pas de cadre

Le coach est censé poser le cadre de votre coaching. 

Cela signifie entre autres :

  • clarifier votre objectif, 
  • émettre une date de fin de coaching
  • vous préciser qu’il n’est pas maître des résultats, mais du process : le coach ne peut pas passer à l’action à votre place. Si vous ne faites rien, il ne se passera rien.

Bref, vous devez sentir que l’approche du coach est bien cadrée

Il vous promet la lune

Un coach ne peut pas vous promettre la lune. 

Il ne peut pas vous promettre de résultats. 

Il peut seulement vous promettre qu’il vous donnera tous les outils pour que vous puissiez passer à l’action et atteindre les résultats souhaités.

Il parle plus de lui que de vous

Enfin, un coach est là pour écouter et poser les bonnes questions. 

Si le coach parle plus de lui que de vous, c’est qu’il y a un problème quelque part !

Visio ou présentiel ?

Enfin, je terminerai par une question qui revient souvent : fait-il privilégier un coach en présentiel ou est-ce que la visio donne les mêmes résultats ?

Mon avis est très clair : les résultats sont exactement les mêmes que le coaching se fasse en visio ou en présentiel.

A titre personnel, je préfère même la visio que le présentiel, car la visio permet :

  • d’éviter les retards suite à des problèmes de transport, 
  • de déborder un peu si besoin, car pas besoin de courir après les transports à la fin
  • faciliter les RDV de coachings, car besoin de trouver uniquement 1h de temps et non 2h en incluant des temps de transport
Comment bien choisir un coach ? Visio ou présentiel ?

Par contre, il y a des personnes qui ne supportent pas la visio et on vraiment besoin de voir la personne en vraie.

Si vous êtes dans ce cas-là, suivez votre instinct et privilégiez le présentiel !

Attention, quand je dis que je préfère la visio au présentiel, je parle bien évidemment du présentiel où on est assis dans un coaching traditionnel.

Sinon, bien évidemment que je préfère les séances de rando-coaching en présentiel à la visio ! 

Mais je ne vais pas m’étaler ici sur tous les bienfaits du rando-coaching. Vous pouvez les retrouver dans mon précédent article : Les bienfaits du rando-coaching. 

Voilà, avec tous ces conseils, vous devriez désormais avoir la réponse à votre question : comment bien choisir un coach professionnel ?

Envie de recevoir chaque lundi conseils et inspirations pour reprendre en main votre vie professionnelle ?

Je m'inscris maintenant à la newsletter Rand'Ose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.