Les 5 étapes clés d’une reconversion professionnelle

Les 5 étapes clés d'une reconversion professionnelle

En France, un actif sur deux pense à la reconversion ou est dans un process de reconversion professionnelle.
Se reconvertir devient donc de plus en plus commun.
Mais ce n’est pas une raison pour se reconvertir sur un coup de tête.
Une reconversion est un vrai projet et mérite de respecter certaines étapes.
Découvrez dans cet article les 5 étapes clés d’une reconversion professionnelle.

1. Être clair sur la source d’envie de changement

Avant de penser à votre prochaine étape professionnelle, il est important de bien comprendre d’où vient votre envie de changement.

Comment pouvez-vous répondre à votre besoin, si vous n’êtes pas clair dessus ?

Il existe, selon moi, 4 grands types de sources d’envie de changement.

Le manque de sens

Une des premières sources de changement peut être le manque de sens dans votre poste actuel.

Vos missions quotidiennes peuvent manquer de sens. Mais cela peut également être les décisions de votre entreprise qui manquent de sens.

Il est important de bien comprendre d’où vient ce manque de sens.

Si le manque de sens vient de votre entreprise, alors peut-être que changer d’entreprise suffirait à retrouver du sens dans votre quotidien.

Par contre, si c’est votre poste en lui-même qui manque de sens, alors dans ce cas-là une reconversion est sûrement à envisager.

Pour ma part, les missions de mon ancienne entreprise manquaient de sens pour moi. Je ne voyais pas trop l’intérêt général de sortir un nouveau parfum de chips ou de sodas ! Mais en creusant, les missions de mon poste en logistique manquaient également de sens. J’ai réalisé qu’importe le secteur d’activité, je ne voyais pas l’intérêt de me battre quotidiennement pour éviter des ruptures d’un certain type de produit. On est déjà dans une société de surconsommation, alors quel était le sens derrière cela ? S’il y avait rupture, les consommateurs n’ont qu’à consommer moins ou changer de produit !

C’est donc ce manque de sens qui m’a poussé à enclencher une reconversion.

Le manque de plaisir

Une deuxième source de changement peut être le manque de plaisir au quotidien.

Vous vous ennuyez sur votre poste ou bien vous avez l’impression d’avoir un de ces « bullshit job » qui ne sert à rien.

Ou tout simplement, vous n’apprenez plus de nouvelles choses et vos missions sont plus une corvée qu’autre chose.

Qu’importe la raison de ce manque de plaisir, il est là aussi important d’être clair si ce manque de plaisir est lié à votre poste en particulier ou à l’ensemble poste+environnement de travail.

Est-ce qu’en changeant d’environnement vous pourriez retrouver du plaisir ? (ex : changer de secteur, changer de taille d’entreprise…)

Si la réponse est « oui » et que c’est votre unique source d’envie de changement, souhaitez-vous tout de même vous lancer dans une reconversion ?

Les relations de travail

Est-ce que votre envie de changement vient de l’ambiance de travail ? Un esprit de compétition entre collègues, un manager toxique…

Si ce qui vous pousse à vouloir changer est uniquement vos relations de travail. Alors, une fois de plus, avant d’envisager une reconversion, avez-vous bien pensé à « simplement » changer d’environnement en changeant d’entreprise ?

L’équilibre vie pro / vie perso

Vous êtes totalement sous l’eau et vous n’en pouvez plus de cette charge de travail ?

Vous rêvez de retrouver un peu de temps pour votre vie personnelle ?

Une fois de plus, il va falloir comprendre d’où provient ce problème d’équilibre de vie pro / vie perso.

  • Est-ce qu’il est propre à votre entreprise et/ou votre secteur d’activité ?
    Dans ce cas-là, changer d’environnement devrait répondre à vos besoins.
  • Est-ce qu’il est propre à votre métier ?
    Dans ce cas-là, une reconversion serait sûrement à envisager ?
  • Est-ce qu’il est propre à vous ? Vous êtes perfectionniste ou vous avez besoin de travailler beaucoup ?
    Dans ce cas-là, avant d’entamer un changement, commencez par travailler sur vous. Sinon vous risquez de reproduire le même schéma encore et encore.
Étapes clés d'une reconversion professionnelle : équilibre vie pro / vie perso

Voilà, on a fait le tour des 4 types de sources de changement. Volontairement, je n’y mets pas le salaire, car en général le salaire est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais rarement la source première.

Maintenant que vous êtes clair sur vos sources d’envie de changement, vous devriez savoir si la reconversion est la bonne solution à vos problèmes ou non.

Et si c’est le cas, il est temps de passer à l’étape 2 de votre projet de reconversion professionnelle !

2. Faire le point sur ses envies et compétences

C’est le moment de faire le point sur la personne que vous êtes aujourd’hui.

Cette étape est sans doute l’une des plus importantes dans les étapes d’une reconversion.

Je vous invite à lister toutes vos envies et toutes vos compétences pour voir quelles sont ces missions qui pourraient vous combler.

Je ne vais pas rentrer trop dans le détail sur cette partie, car j’ai déjà écrit de nombreux articles sur le sujet que vous pouvez retrouver ci-dessous :

Fort de ces précédents articles, vous devriez pouvoir faire un bon travail d’introspection pour définir les pistes professionnelles qui pourraient vous épanouir.

Pour information, cette étape dans votre projet de reconversion ne devrait pas se faire en week-end.

Cela pourrait bien vous demander plusieurs semaines de réflexion. Alors, ne la bâclez pas trop vite.

Par contre, si cela fait plus de 3 mois que vous êtes dessus, c’est que très certainement vous souffrez de certains blocages qui vous empêchent d’avancer. N’hésitez pas alors à vous faire accompagner pour pouvoir enfin avancer sereinement dans votre projet de reconversion.

3. Etre clair sur son Pourquoi

Maintenant que vous vous connaissez bien. Il va s’agir de travailler votre Pourquoi. Cette mission que vous voulez donner à votre vie.

Pourquoi avez-vous envie de vous lever le matin ?

Qu’est-ce que vous avez envie d’avoir accompli à 80 ans ?

Il est très important d’être clair sur votre Pourquoi, car votre projet de reconversion doit s’intégrer dans ce Pourquoi.

Et c’est ce Pourquoi qui fera que vous aurez la force de persévérer dans votre reconversion.

Pour bien définir votre Pourquoi, je vous invite à lire mon précédent article : « Comment trouver son Pourquoi ? »

4. Investiguer les pistes de reconversion qui vous attirent

À partir de votre travail d’introspection et de la définition de votre Pourquoi, vous devriez désormais avoir des idées de reconversions professionnelles qui vous attirent.

Mais, ce n’est toujours pas le moment de plaquer votre démission pour vous reconvertir tête baissée !

Beaucoup de reconversion échoue, car cette quatrième étape est négligée.

Ne la négligez pas, cette quatrième étape est vraiment essentielle à votre reconversion.

L’objectif de cette phase d’investigation est de vous assurer que cette piste professionnelle vous correspond bien.

Pour cela, il y a différents niveaux d’investigation.

Premier niveau : renseignez-vous sur Google.

Lisez sur Google des descriptifs du poste et des missions qui vous intéressent.

Renseignez-vous également sur les conditions d’accès (diplôme, formation…) et les salaires moyens.

Cherchez des témoignages de personnes qui se sont déjà reconverties dans cette voie. Lisez leur partage d’expérience.

Je vous invite également à regarder les vidéos Youtube de Maintenant j’aime le lundi, qui présente en 10minutes un métier.

Deuxième niveau : faire des interviews enquête

Trouvez des personnes qui exercent actuellement ce métier. Demandez-leur d’échanger ensemble.

Renseignez-vous sur leur quotidien, les bons et moins bons côtés du poste, le marché, l’accès à l’emploi, les revenus…

L’objectif de ces interviews est de vous projeter au maximum sur ce poste.

Il faut que vous arriviez à clairement vous projeter dans le quotidien de ce poste pour vous assurer qu’il est bien fait pour vous.

Étapes clés reconversion professionnelle : investiguer

Pour rappel, vous choisissez plus un quotidien qu’une idée de métier.

Si le métier de boulanger vous fait rêver, mais que vous êtes un lève tard et que vous souhaitez être là pour votre famille le week-end… Alors, le métier de boulanger n’est pas fait pour vous, même si l’idée vous fait fantasmer.
Vous pourriez par contre travailler dans un job en lien avec ce métier. Vous pourriez former des boulangers, faire du marketing pour les boulangeries, garder la fabrication de pain pour vos loisirs et faire un tout autre job, etc…

Vous l’aurez donc compris à travers cet exemple, le quotidien de la piste que vous allez choisir est une variable extrêmement importante à prendre en compte.

Idéalement, échangez avec une dizaine de personnes.

Pour ma part, si je m’étais arrêtée aux deux premières personnes contactées, jamais je ne me serais lancée dans le coaching.
Les deux premières personnes m’ont seulement parlé du fait qu’elles n’arrivaient pas à vivre du coaching, que c’était bouché, etc…
C’est en échangeant avec une dizaine de coachs que j’ai pu me faire mon propre avis. Et j’ai décidé de me focaliser sur ceux qui avaient réussi à en vivre.

Alors, ne vous arrêtez pas aux premiers retours.

Troisième niveau : Testez votre piste

Selon la piste que vous choisissez, il y a différentes manières de la tester.

  • Si votre piste est dans l’entrepreneuriat, parlez de votre idée à votre entourage. Voyez s’ils adhèrent à votre produit ou service.
    Voyez également si vous prenez plaisir à discuter de votre projet.
    Si possible, trouvez des personnes pour tester gratuitement votre produit ou service. Cela vous permettra de vous assurer que vous aimez bien exercer ces missions.
  • Si votre piste est dans le salariat, trouvez des formations gratuites en ligne ou des livres sur cette thématique.
    En consommant ces contenus, assurez-vous ainsi que c’est un domaine que vous appréciez et que vous avez envie d’en découvrir toujours plus.
    Si vous avez l’occasion de faire une immersion d’une journée ou quelques heures avec une personne exerçant ce métier, c’est encore mieux !
    Sur ce sujet, moyennant 2 000eur (éligible à divers financements), la plateforme testunmetier vous permet de réellement tester un métier. N’hésitez pas à vous renseigner si cette option vous intéresse.

Après tout ce travail d’investigation, vous devriez confirmer ou non que cette voie est bien la bonne pour vous.

Si ce n’est pas le cas, quels critères font défaut ? Quelle autre piste pourrait matcher tous vos critères ? Recommencez ensuite le travail d’investigation jusqu’à ce que vous tombiez sur la reconversion qui vous correspond pleinement.

Et une fois que vous avez validé cette piste, vous allez enfin pouvoir passer à la dernière étape.

5. Établir vos objectifs et le plan d’action de votre reconversion

Fixez-vous des objectifs

Il est maintenant temps de passer à la cinquième et dernière étape de votre reconversion : vous fixer un objectif à 5 ans, 1an et 6 mois.

Veillez à ce que ces objectifs soient bien :

  • Simples et clairs
  • Mesurables
  • Bons pour vous et votre environnement (prendre en compte les besoins de votre famille entre autres)
  • Ambitieux, mais réalistes
  • Datés

Détaillez un plan d’action pour atteindre ces objectifs.

Votre plan d’action doit être le plus détaillé possible.

Pour définir toutes les actions que vous devez réaliser, utilisez votre travail d’investigation. Grâce à ce travail, vous devriez vite être clair sur le chemin à parcourir pour atteindre vos objectifs.

Si jamais ce n’était pas le cas, recontactez des personnes qui sont là où vous aimeriez être pour qu’ils vous aident sur tracé le chemin à parcourir.

Ça ne sert à rien de réinventer la roue. Profitez de l’expérience des autres pour définir votre plan d’action.

Chaque action doit vous sembler très simple à réaliser et chaque action doit être datée.

Si ces deux conditions ne sont pas remplies, vous pouvez être sûr que vous procrastinerez vos actions.

Passez à l’action

Et enfin, il ne me reste plus qu’à vous dire : à l’action !

Partez grimper les sommets de votre épanouissement professionnel !

Petit pas par petit pas, vous verrez que vous ferez de cette reconversion un vrai succès.

Étapes clés d'une reconversion professionnelle : passez à l'action

Voilà, j’ai fait le tour des 5 étapes clés d’une reconversion professionnelle. Si vous prenez bien le temps de réaliser ces 5 étapes, votre reconversion devrait très bien se dérouler.

Tout ce que vous venez de lire est très facile à lire, mais j’ai bien conscience qu’à mettre en place, c’est beaucoup plus difficile que ça en a l’air.

Si au bout de 6 mois vous voyez que vous n’avancez pas, je vous invite donc vivement à vous faire accompagner (en plus, vous pouvez trouver des accompagnements comme le mien, qui sont éligibles au CPF).
Ce serait dommage de perdre encore des années dans un poste qui ne vous épanouit pas. Surtout que plus vous allez attendre, plus vous allez vous morfondre, perdre confiance en vous, ne plus vous reconnaître, etc… Il est ensuite beaucoup plus dur de se reprendre en main.
Plus vite vous reprenez en main votre vie professionnelle, plus simple le changement sera.

Vous souhaitez vous faire accompagner pour trouver ce job qui vous épanouira tant ?

Cheminons ensemble pour atteindre les sommets de votre vie professionnelle

Je réserve maintenant mon échange Découverte offert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.