Les 5 plus grands regrets des mourants

Les 5 plus grands regrets des mourants

Bronnie Ware, infirmière en soin palliatif, a publié un livre intitulé les 5 plus grands regrets des mourants. 

Ces 5 plus grands regrets sont le fruit de ses conversations avec ses patients. Qu’importe notre âge, nous avons tous des regrets de notre passé. C’est fort de ces regrets que nous revoyions nos actions pour être sûres de ne pas reproduire les erreurs du passé.

Afin de limiter nos regrets futurs, pourquoi ne pas s’appuyer alors sur l’expérience de nos aînés ?
Ceux-ci ont plus de recul que nous et nous partagent toujours volontiers leurs fiertés comme leurs regrets.

Ci-dessous les 5 plus grands regrets énoncés dans le livre de Bronnie Ware.

Regret 1 : « J’aurais aimé avoir eu le courage de vivre la vie que je voulais vraiment, pas celle que les autres attendaient de moi. »

Toute notre enfance, c’est notre entourage qui nous construit.

Nos parents, grands-parents, professeurs… vont guider nos actions.

Nous allons donc ensuite continuer de grandir avec toutes les croyances que nous aurons transmises nos aînés.

Il sera très dur de s’en défaire par la suite. A

Ainsi, certains choisiront une école d’ingénieur, car « c’est la voie royale qui mène à tout », d’autres s’acharneront au travail pour acheter la villa qui montrerait leur réussite, d’autres encore se sentiront obligés de reprendre l’entreprise familiale, etc…

Il est donc important de prendre conscience, dès maintenant, de la différence entre ce que vous vous imposez, car « on vous a dit que » et ce que vous voulez vraiment faire au fond de vous. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces influences qui orientent vos choix, lisez mon article sur le sujet. 

Sachez écouter vos désirs.

Prenez les décisions dans votre vie basées sur ce que vous souhaitez pour vous et non pas sur ceux que les autres veulent pour vous. 

Cela est un vrai conseil si vous recherchez une idée de reconversion professionnelle.

Regret 2 : « J’aurais dû travailler moins. »

En générale, nous travaillons énormément parce qu’on nous dit qu’il le faut, parce qu’on pense que c’est une vraie nécessité, ou bien par habitude.

On se dit de temps en temps qu’il est impossible de finir plus tôt, et pourtant avec du recul, est-ce que cela aurait vraiment changé quelque chose si la semaine dernière vous aviez fini plus tôt ?

C’est maintenant qu’il faut vivre et pas à la retraite !

Alors si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à travailler moins, ou prendre un break.

Vous ne savez pas comment mieux gérer votre temps ?
Je vous donne dans cet article 5 outils pour apprendre à mieux gérer votre temps et vos priorités. 

Pas encore convaincu par l’idée de prendre des breaks ?
Je vous invite à regarder ce TedX très inspirant sur l’importance de prendre de vrais breaks. 

Regret 3 : « J’aurais aimé avoir le courage d’exprimer mes sentiments. »

Très souvent nous pensons à tort que montrer ses émotions est une faiblesse. Alors que c’est tout le contraire !

C’est en prenant conscience de ses sentiments et en les exprimant que nous arrivons à être en accord avec nous-mêmes.

Et surtout que nous arrivons à créer des liens encore plus fort avec notre entourage.

N’ayez pas peur de vos émotions, accueillez-les et partagez-les.

Cela ne vous apportera que plus de sérénité et de bonheur.

Avant de penser à quitter votre job, avez-vous déjà exprimé vos ressentis à vos collègues et à votre hiérarchie ?
Peut-être qu’en discutant à haute voix de ce qui vous dérange, il y a moyen de trouver une autre porte de secours que quitter cette entreprise.

Regret 4 : « J’aurais aimé garder le contact avec mes amis. »

L’homme est fait pour vivre en communauté. Quoi de plus triste que passer seul une partie de sa vie ou sa fin de vie ?

Il est donc important de garder contact avec votre entourage même si les temps sont durs, même si vous pensez manquer de temps… 

Qu’importe l’excuse que vous vous trouvez aujourd’hui, réfléchissez à l’impact que peut avoir sur votre vie future de dénigrer aujourd’hui vos relations.

De plus, si vous souhaitez vous lancer dans une reconversion ou un nouveau projet professionnel, votre réseau sera votre meilleur atout pour réussir tous vos objectifs.

Votre réseau peut vous aider à avancer plus vite, mais également vous soutenir quand vous serez dans le besoin.

Regret 5 : « J’aurais aimé m’accorder un peu plus de bonheur. »

Bronnie Ware détaille que beaucoup de mourants prennent conscience que le bonheur est une affaire de choix.

Il ne tient qu’à nous de changer notre état d’esprit, de nous lancer dans nos rêves, et de profiter du moment présent.

Il est donc important de prendre conscience dès aujourd’hui que le bonheur se cultive et que la vie est courte.

Alors, qu’allez-vous faire pour vous accorder un peu plus de bonheur dès maintenant ?

La bonne nouvelle : il est tout à fait possible de trouver du bonheur dans son travail !

Si vous n’êtes pas épanoui dans votre métier actuellement, il est peut-être temps d’en changer ?
Découvrez ici les 10 signes qui montrent qu’il est temps de changer de travail. 

Tout comme Bronnie Ware, n’hésitez pas à être curieux et à demander à vos parents, grands-parents, ou personnes âgées que vous côtoyez, quels sont leurs plus grands regrets.

Ne reproduisons pas les mêmes erreurs que les générations passées.

C’est fort de l’expérience de nos aînés que nous pourrons mieux vivre notre vie et avoir le moins de regret possible quand nous serons, à notre tour, en fin de vie.

Envie de recevoir chaque lundi conseils et inspirations pour reprendre en main votre vie professionnelle ?

Je m'inscris maintenant à la newsletter Rand'Ose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.