Quel est le bon moment pour se reconvertir ?

Quel est le bon moment pour se reconvertir ?

Si vous êtes arrivé sur cette page, c’est que vous avez l’idée d’une reconversion en tête, mais que vous n’êtes pas encore vraiment sûre que ce soit le bon moment. 
Alors, comment savoir si c’est le bon moment ou non pour se reconvertir ? 

Décortiquons ensemble vos motivations et vos peurs pour vous aider à répondre à cette question.

Quelles sont vos motivations pour vous reconvertir ?

En avez-vous marre de votre métier ou de son environnement ?

Cette question est très importante.
En effet, il s’agit de ne pas penser à la reconversion au moindre petit caillou mis sur votre chemin professionnel. 

Ce n’est pas parce que votre manager actuel ne vous pense pas fait pour le job que vous ne l’êtes pas.

Ce n’est pas non plus parce que dans votre entreprise actuelle ce métier est sous pression avec des horaires hors norme que c’est le cas dans toutes les entreprises. 

Beaucoup de paramètres sont à prendre en compte. 

Ci-dessous quelques questions à vous poser :

  • Est-ce que ceux sont les missions du poste qui vous démotivent ou est-ce l’ambiance de l’entreprise ?
  • Est-ce les conditions de travail de votre poste qui vous épuisent ou votre métier à proprement parlé ?
  • N’est-il pas possible de trouver une autre équipe, entreprise, secteur où vous pourriez exercer votre job actuel comme vous l’aimeriez ?

Si au fond de vous, vous pensez que, dans un environnement différent, il serait possible de vous épanouir dans votre job actuel, je vous invite alors à envisager plutôt un changement de service, d’entreprise ou de secteur pour vous laisser une seconde chance dans ce métier. 

Le fond du problème peut être votre environnement de travail. Il serait alors dommage de changer d’activité alors que cette dernière vous convenait.

Est-ce une reconversion réfléchie ou un coup de tête ?

Ensuite, je vous invite à lister toutes les raisons qui font que vous ne souhaitez plus de votre métier actuel.

Une fois la liste réalisée, vérifiez si le nouveau métier que vous souhaitez atteindre répond bien à toutes ces raisons. 

Il serait en effet regrettable de se jeter sur le premier métier venu. 

Si votre choix est fait dans la précipitation de vouloir changer à tout prix, vous risquez fort de vous retrouver dans la situation d’aujourd’hui dans quelques mois/années pour les mêmes raisons.

Si votre poste actuel ne vous motive plus à vous lever le matin, que vous savez que changer d’environnement ne vous motivera pas plus, mais que changer de métier vous excite, alors il y a de fortes chances que ce soit le bon moment pour vous d’entamer cette reconversion.

D’ailleurs, votre coeur vibre certainement à l’idée de ce nouveau travail qui répond à tous vos besoins.

La peur de l’inconnu

La recherche du parfait moment pour se reconvertir

Très souvent, c’est notre peur intérieure qui nous trouve des excuses pour nous dire que ce n’est pas le bon moment.

C’est cette peur qui vous freine et qui vous fait le tour de tous les pires scénarios.

Cette peur vous fera attendre le parfait alignement des planètes pour vous reconvertir.

Et, malheureusement, si vous lui donnez trop de pouvoir, elle pourra vous faire attendre très longtemps ce parfait moment.

En effet, tant que vous n’aurez pas changé de métier, vous ne pourrez pas être sûre que ce soit la meilleure décision. Votre peur va donc vous bloquer dans l’attente du parfait timing pour éviter tout risque de mauvaise voie. 

Seulement, le parfait moment n’existe pas !

Il y aura toujours meilleur moment : quand vous aurez plus d’expérience, plus d’argent, plus d’informations, quand votre travail actuel vous aura vraiment mis à bout, etc…

Vous êtes donc coincé entre votre coeur qui a envie de plonger dans cette inconnue et cette peur de l’inconnue qui vous retient sur votre travail actuel. C’est d’ailleurs très certainement coincé dans cette situation que vous en êtes venu à lire à cet article.

Je sais de quoi je parle, car moi aussi je l’ai eu cette peur.
Elle me disait d’attendre mes 40 ans pour vraiment avoir la légitimité de devenir coach.
Puis, je l’ai mise de côté, en me disant et finalement qu’est-ce que je risque à essayer maintenant ? 

Je suis ensuite tombée enceinte et cette peur m’a dit : « tu ne vas quand même pas te lancer dans une certification de coach enceinte ?! Et tu ne vas pas non plus lancer une activité de coach en parallèle de cette nouvelle activité de mère ? Ce n’est vraiment pas le bon moment, attend d’y voir plus clair. Attends de voir ce que c’est de s’occuper d’un enfant ».
J’ai osé ne pas écouter cette peur, et m’inscrire à la formation de coach enceinte. 

Finalement, tout s’est bien passé et j’ai été certifiée 2 semaines avant d’accoucher !
J’ai ensuite quitté mon CDI pour lancer mon activité de coach. 

Si j’avais écouté mes peurs, je ne serais très certainement toujours pas coach car je serai toujours en train d’attendre le parfait moment pour me lancer.

Alors, OSEZ : osez écouter votre coeur et osez vous lancer ! 

Cette peur ne partira jamais et il n’y aura jamais de bon moment pour elle. Elle vous poussera toujours à attendre un peu plus.

Ecoutez seulement cette peur pour vous assurer que dans votre plan d’action vous mettez également en place des actions pour limiter les risques d’échecs.
Mais ne l’écoutez pas lorsqu’il s’agit de trouver le parfait timing pour se reconvertir.

Pensez petits pas

L’inconnu fait souvent peur, car vous souhaitez faire de trop grands pas d’un coup.

On ne dépose pas sa démission du jour au lendemain pour se reconvertir. Une reconversion se réfléchit. 

Allez-y ainsi petit pas par petit pas pour apaiser vos peurs.

Renseignez-vous d’abord bien sur l’activité que vous souhaitez faire. Discutez-en avec un maximum de personne pour obtenir le plus d’informations et être sure que c’est la voie qui vous convienne. 

Si vous souhaitez lancer votre activité, pour prendre moins de risque, vous pouvez commencer avec un Side Project.

C’est-à-dire lancer votre activité en parallèle de votre job actuel. Cela vous permettra de confirmer que votre projet est viable tout en gardant la sécurité de votre emploi actuel.

Si vous souhaitez en savoir plus le side project, lisez mon article : 5 bonnes raisons de lancer un side-project avant de se reconvertir.

Le bon moment se prépare donc.

Si vous attendez le parfait timing pour travailler sur votre projet de reconversion, ce dernier n’arrivera jamais.

Décomposez alors bien les étapes de votre projet en petites étapes.

Vous trouverez alors très certainement que c’est le bon moment pour vous lancer dans la première étape, puis ce sera le bon moment pour se lancer dans la deuxième et ainsi de suite… Jusqu’à ce que vous ayez atteint votre objectif de reconversion.

Fait vaut mieux que parfait

Pour finir, rappelez-vous que fait vaut mieux que parfait. Alors même si tout ne vous paraît pas encore parfait pour vous lancer, faites ! 

Faites des petits pas, et vous verrez ensuite pour perfectionner votre projet.

Ne vous traînez pas dans un travail où vous ne vous épanouissez pas pendant des années, en attendant le bon moment pour vous lancer dans votre reconversion. 

Tout ne sera jamais parfait, vous ferez sûrement d’ailleurs des erreurs de parcours.

C’est en faisant ces erreurs que vous vous ajusterez et que petit à petit vous perfectionnerez votre reconversion.

Lancez-vous et vous perfectionnerez votre projet de reconversion au fur et à mesure.

Le bon moment ? Faire confiance à son intuition

Mon dernier conseil sera de faire confiance à votre intuition.

En effet, notre petite voix intérieure a très souvent raison.

Repensez à toutes ces fois où votre intuition a eu raison. A l’inverse, combien de fois votre intuition s’est trompée ? 

Depuis des milliers d’années, l’homme fonctionne à l’intuition. A l’âge préhistorique, c’était déjà l’intuition de l’homme qui lui permettait de se protéger des lions ou bien de sympathiser avec son voisin. 

Alors, faites confiance à votre intuition : si celle-ci vous dit que cette reconversion est la meilleure chose qui pourrait vous arriver, écoutez-là et lancez-vous !
C’est très certainement pour vous le bon moment pour vous reconvertir.

Vous en êtes maintenant sûr, c’est le bon moment, mais vos peurs continuent de vous paralyser ?
Pour aller plus loin, quelques ressources supplémentaires :

N’hésitez pas à partager vos réactions ou interrogations en commentaire de cet article.

Vous souhaitez vous faire accompagner pour trouver ce job qui vous épanouira tant ?

Cheminons ensemble pour atteindre les sommets de votre vie professionnelle

Je réserve maintenant mon échange Découverte offert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.