Comment réussir ses candidatures quand on n’a pas d’expérience ?

Comment réussir ses candidatures quand on n’a pas d’expérience ?

Vous êtes en pleine reconversion ou jeune diplômé ?
Pas toujours simple de se vendre quand on n’a pas d’expérience…
Alors, comment réussir ses candidatures quand on n’a pas d’expérience ?

Découvrez dans cet article mes nombreux conseils pour vous démarquer.

1. Une recherche d’emploi efficace

Tout d’abord, attaquons la partie stratégie de recherche d’emploi.

Très souvent, vous allez subir le syndrome de l’imposteur. Si vous ne connaissez pas encore ce syndrome, je vous invite à lire mon article : « Comment se libérer du syndrome de l’imposteur ? »

Avec ce syndrome, vous risquez de ne postuler qu’aux offres pour lesquelles vous matchez bien.

Ce serait une très grande erreur.

En effet, peu d’offres demandent peu d’expérience.

Vous risquez donc de postuler à très peu d’offres.

Et moins vous postulez, moins vous avez de chance de décrocher un job.

Alors, quelle stratégie adopter ?

Mon conseil si vous n’avez pas ou peu d’expérience ?

Postulez aux offres qui demandent jusqu’à 3 ans d’expérience.

Les entreprises ont souvent tendance à mettre un minimum de 3 ans d’expérience quand elles cherchent des profils juniors.

Vous avez donc toutes vos chances, même si votre expérience se résume à des stages.

Deuxième grande difficulté, quand vous n’avez pas d’expérience : que votre CV retienne l’attention du recruteur.

Et pourtant un seul moyen de réussir vos candidatures : que le recruteur lise et valide votre CV.

Pour augmenter vos chances, rien ne vaut une recommandation ou cooptation.

Je vous invite alors à développer votre réseau au maximum pour maximiser vos chances d’avoir quelqu’un qui passe votre CV.

Si vous voulez plus de conseils pour développer votre réseau, lisez mon précédent article : comment développer son réseau ?

2. Un CV approprié pour réussir ses candidatures

Un recruteur passe en moyenne 40 secondes par CV…

Il faut donc que votre CV aille droit au but et soit clair.

Inutile de mettre des expériences avec des missions qui n’ont rien à voir avec le poste demandé.

Par exemple, si vous vous reconvertissez du Marketing vers le recrutement. Des missions telles que créer des visuels auront sûrement peu d’utilité. Par contre, mettre des missions comme rédaction du besoin ou bien sélection des fournisseurs médias pourront être facilement associées à des tâches de recrutement.

Quelques conseils :

  • Résumez vos expériences pour tenir sur une page A4. Ne mettez que les missions qui sont utiles pour le poste recherché.
  • Ayez un titre et un sous-titre impactants : ce sont les premiers mots lus. Le recruteur doit se dire en lisant ces mots que vous matchez bien avec l’offre. L’idéal : avoir en titre l’intitulé exact du poste. Le sous-titre, quant à lui, correspond à 4 lignes maximum. Objectif de ces lignes : détailler ce que vous pouvez apporter et ce que vous cherchez.
  • Mots clés : reprenez les mots clés de l’annonce et essayez d’en caser un maximum. Mettez en gras ceux qui sont vraiment importants pour le poste. Pour cela n’hésitez pas à mettre en avant une catégorie bénévolat, associatif et/ou compétences où vous pourrez y glisser ces mots clés.
  • Ça paraît évident, mais on ne le répétera jamais assez : ayez une photo de profil où vous souriez et qui fasse un minimum professionnel (pas de photo de mariage ou plage)
  • Rubrique formation : cela ne sert à rien de mettre le BAC si on voit que vous avez fait des études par la suite. Sauvez-vous ainsi un peu de place sur votre CV.

Vous n’êtes pas très bon sur Word ?
Je vous invite vivement à créer en quelques clics un CV harmonieux et professionnel sur Canva.

Réussir ses candidatures quand on n'a pas d'expérience : CV

Enfin, je vous conseille un petit exercice pour tester que votre CV fait passer le bon message.

Faites lire votre CV pendant 40 secondes à quelqu’un d’externe et demandez-lui de surligner ce qu’il retient le plus. Si ça matche avec l’offre, vous êtes bon. Sinon, il faut retravailler votre CV pour que l’important soit mieux mis en avant.

Une autre variante de cet exercice : faites lire l’offre d’emploi à quelqu’un d’externe, puis laissez-lui 90 secondes pour regarder votre CV. Demandez-lui ensuite s’il trouve que votre CV matche à l’offre. Si ce n’est pas le cas, demandez-lui ce qu’il manque selon lui.

3. Une lettre de motivation personnalisée

La lettre de motivation est de moins en moins demandée.

Cependant, avec peu d’expérience à vendre sur votre CV, c’est l’endroit où vous pouvez mettre en avant votre histoire et ce qui vous motive à postuler à ce poste.

Je vous invite ainsi, si elle n’est pas demandée, à faire au minimum un mail de motivation d’une dizaine de lignes pour bien mettre votre profil en avant.

Ci-dessous un exemple de structuration de lettre de motivation type :

1/ Pourquoi cette entreprise et ce poste vous intéressent.

Détaillez cette partie en quelques lignes seulement (2-3 phrases maximum). Veillez à avoir une phrase d’accroche bien travaillée qui pousse à lire la suite.
Si vous êtes en pleine reconversion, c’est le moment de mettre en avant ce qui vous a poussé à vous reconvertir.

2/ Ce que vos expériences vous ont apporté et leur utilité sur ce poste en particulier.

Parlez seulement des expériences qui sont utiles pour le poste. Pour chaque expérience ou compétence développée, rapprochez bien ces dernières avec le poste auquel vous postulez.
Ex : « Quand j’étais XXX, j’ai pu développer telles compétences. Ces compétences me permettront sans aucun doute de collaborer efficacement avec vos clients. »

3/ Résumez pourquoi vous êtes le candidat idéal

C’est le moment de remettre en avant vos motivations et vos points forts.

4. “Blablabla de fin”

Ex : “Persuadée qu’une lettre ne peut rendre compte parfaitement de mes motivations et de ma personnalité, je serais très heureuse de pouvoir vous les exposer plus en détail lors d’un entretien. Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations.”

Quelques conseils supplémentaires :

  • N’oubliez pas de faire des phrases courtes (1sujet 1verbe 1complément). La lettre doit pouvoir se lire facilement.
  • Ne dépassez pas une page A4.
  • Lisez votre lettre à haute voix. Demandez-vous si cela vous donne bien envie d’écouter le message et si cela reflète bien le message que vous souhaitez faire passer.

4. Réussir ses candidatures en se démarquant lors de l’entretien

J’ai déjà écrit un article avec mes 10 conseils pour réussir ses entretiens d’embauche.

Vous pouvez aussi vous procurer mon livre sur le sujet : « Les secrets d’un entretien d’embauche réussi »

Je ne vais donc pas revenir sur les conseils généraux propres à toute recherche d’emploi pour réussir ses candidatures.

Cependant, je souhaite insister sur quelques points importants quand on n’a pas d’expérience.

Premier point fondamental à avoir en tête : si votre CV est passé, vous avez fait le plus dur !

Si votre CV est passé, cela signifie que le recruteur est « ok » avec l’expérience que vous avez.

Vous avez donc autant de chance que n’importe qui dans cet entretien.

Alors oui, souvent quand on nous refuse le poste suite à un entretien, on justifie cela par « on a pris quelqu’un avec plus d’expérience. »

La vérité : vous aviez autant de chance que cette personne, c’est juste qu’il y a eu plus de feeling avec l’autre personne.

Votre unique objectif pendant cet entretien est donc que le feeling passe bien entre vous et le recruteur.

Que le recruteur se dise qu’il adorerait travailler avec vous.

Vous l’aurez donc compris, tout va se jouer sur cet entretien sur vos compétences inter-personnelles.

Faites donc en sorte d’être ce collègue que tout le monde rêverait d’avoir.

Quelques caractéristiques :

  • Être souriant
  • Être motivé
  • Savoir écouter
  • S’intéresser à l’autre
  • Se montrer à l’aise et détendu
  • Être ouvert d’esprit
  • etc…

Ensuite, n’ayant peu ou pas d’expérience, votre challenge va être de raconter une belle histoire.

Travaillez bien en amont votre pitch et racontez ce qui vous a amené à choisir cette voie.
Montrez-vous passionné dans votre discours.

Si vous êtes en pleine reconversion, mettez bien en avant ce « Pourquoi » qui vous anime à aller dans cette nouvelle voie.

Mettez bien en avant tout ce que vos autres expériences vous ont apporté.

Comment réussir ses candidatures quand on n'a pas d'expérience : entretien embauche

Ratissez large au niveau de vos expériences :

  • Expériences professionnelles dans d’autres domaines
  • Bénévolat
  • Associatif
  • Sport
  • Job étudiant ou d’été
  • Projets personnels…

Dans chacune de vos expériences, je suis sûr qu’il y a des rapprochements à faire avec le poste pour lequel vous postulez.

Pour vous aider, surlignez les verbes d’action de l’offre d’emploi. Et regardez dans quel contexte vous avez déjà effectué ces verbes d’action.

Si vous êtes en pleine reconversion, quelques compétences à mettre en avant :

  • votre capacité d’adaptation : se reconvertir, c’est être capable de s’adapter à un nouvel environnement
  • votre ouverture d’esprit : se reconvertir c’est être ouverte aux changements
  • votre courage : se reconvertir, c’est ne pas avoir peur de réaliser des objectifs ambitieux
  • votre maturité : se reconvertir, c’est savoir prendre du recul et mieux se connaître. Un vrai atout pour votre futur manager.

Voilà, avec tous ces conseils vous devriez être rodé pour réussir vos candidatures, même si vous n’avez pas ou peu d’expérience.

Envie de recevoir chaque lundi conseils et inspirations pour reprendre en main votre vie professionnelle ?

Je m'inscris maintenant à la newsletter Rand'Ose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.