Vacances : comment prendre du recul sur son travail ?

Vacances : comment prendre du recul sur son travail ?

Ça y est c’est l’été, et les vacances arrivent enfin ! Ne serait-ce pas le bon moment pour prendre du recul sur son travail ? 

Cela fait très certainement des semaines que vous attendiez ces vacances avec impatience.
A chaque fois que vous étiez dans une énième réunion inutile, vous comptiez même les jours restants un par un.
Des semaines que vous alliez à reculons au travail tout en vous imaginant déjà faire la sardine sur la plage ou bien randonner en pleine nature loin de vos tableaux Excel. 

Bref, vous comptez bien profiter de ces vacances pour ne pas penser du tout au boulot. 

Et pourtant, me voici avec cet article qui parle de … travail…

Je vous rassure l’objectif de cet article n’est pas de vous faire penser à toutes ces tâches qui vous attendent à votre retour, mais bien de vous aider à prendre du recul sur votre job. 

L’objectif étant que vous réfléchissiez à votre prochaine étape. Vous savez, celle où vous vous épanouirait professionnellement !

D’après un sondage Monster (plateforme de recherche d’emploi), lorsqu’ils reviennent de congés, 88% des français souhaiteraient changer de travail. 

Ce serait donc dommage que vous fassiez partie de ces 88% et que vous retourniez au boulot sans aucune perspective d’amélioration de votre situation.

Dans cet article, je vais donc vous faire part de mes différents conseils pour vous aider à prendre du recul sur votre travail pendant ces vacances d’été.

1. Prendre du recul en s’écoutant

Tout d’abord, mon premier conseil sera de vous écouter. 

Les vacances sont faites pour vous faire plaisir, alors faites-vous plaisir !

Suivez ce que dit votre coeur et faites ce qu’il vous plaît. 

Certes, vous allez peut-être avoir les contraintes des amis, de la famille, ou bien du temps capricieux, mais qu’importe, ne vous encombrez pas avec des choses inutiles, ou qui vous déplaisent. Vous avez déjà sûrement été assez encombré lors de vos dernières semaines de travail. 

Prenez donc du temps pour écouter et suivre vos envies. 

Cela vaut aussi pour les conseils de cet article.

Ne vous forcez pas à tous les suivre, suivez ceux qui vous font envie, ceux dont vous êtes persuadé qu’ils vous feront du bien.

Profitez également de ces instants pour faire attention à ce que vous aimez faire et ce que vous n’aimez pas.

Plus vous ferez attention à vos moments de « flow »*, plus vous serez enclin à ouvrir les yeux sur de nouvelles pistes professionnelles.

En vous écoutant, vous vous posez la question est-il temps de changer de job ?
Profitez des vacances pour lire mon article sur les 10 signes qui montrent qu’il est temps de changer de travail.

* Vos moments de « flow » sont ces moments où vous ne voyez pas le temps passé et où vous auriez aimé que le temps passe plus lentement. Bref, vous êtes dans le « flow » !

2. Prendre du recul sur son travail en échangeant

Profitez de ces vacances pour échanger au maximum avec les personnes que vous croiserez. 

Parlez de votre situation, de ce qui vous dérange dans votre job, de ce que vous aimeriez avoir, etc… 

Plus vous échangerez plus vous serez clair sur ce que vous voulez et ce que vous ne voulez plus.

Cela vous permettra également de récupérer de bons conseils ou de bonnes idées de la part des autres. 

De plus, lors de vos discussions, vous vous rendrez compte que vous n’êtes pas le seul à vivre ce que vous êtes en train de vivre.

Beaucoup de personnes sont malheureusement aujourd’hui dans un poste dénué de sens pour eux et cherchent encore où pourrait être leur place.

Profitez-en également pour échanger sur les métiers qu’exercent les personnes que vous rencontrez.
Cela peut-être les métiers de vos amis, de votre famille, mais également, le barman, le gérant du food truck de la plage, la créatrice de bijoux du marché, le moniteur de rafting, etc…

Toutes ces « enquêtes métiers » vous permettront à la fois de découvrir de nouveaux métiers, mais également d’affiner le type de poste que vous aimeriez avoir. 

D’ailleurs, n’hésitez pas à noter ce qui vous attire ou non dans les métiers des uns et des autres.
Toutes vos notes vous permettront d’avoir, à la fin de vos vacances, une cartographie  de ce que vous recherchez ou non dans le poste de vos rêves.

3. Prendre du recul en lisant

Étant une grande adepte de la lecture, je ne peux que vous conseiller de lire soit des livres de développement personnel soit des livres sur la reconversion. 

Ces lectures vous permettront à la fois d’avancer dans vos réflexions mais également dans l’action.

Concernant, les livres de développement personnel, je vous avais déjà fait part des livres qui m’avaient le plus aidé. Vous pouvez les retrouver dans mon article : les livres à lire et relire sans modération. 

Profitez ainsi d’une séance repos sur la plage ou bien d’un temps mort en attendant l’apéro pour prendre du temps pour vous et lire des livres qui sauront vous mettre en appétit pour avancer dans votre vie professionnelle.

4. Prendre du recul en Ecoutant des Podcasts

Vous n’êtes pas très livre et vous préférez les podcasts ?

Il existe aujourd’hui de nombreux podcasts pour vous inspirer.

Ci-dessous une liste de mes podcasts préférés :

  • Le Podcast de Pauline Laigneau, pour écouter des hommes et des femmes parler des clés de leur réussite.
  • Change ma vie de Clotilde Dusoulier, pour avoir des outils pour amorcer le changement.
  • Tribu Indé, pour avoir un avant-goût de la vie de free-lance.
  • Caféine,  pour s’inspirer de professionnels passionnés par leur métier.
  • Keskejfousla, pour s’inspirer de personnes qui ne se sentaient pas à leur place professionnellement et qui ont fini par trouver leur place.

Que se soit sur le trajet pour accéder à votre lieu de vacances, en faisant la cuisine ou au bord de la piscine, n’hésitez pas à écouter un petit podcast de temps en temps pour vous ouvrir l’esprit sur le champ des possibles.

5. Faire des petits pas en dehors de sa zone de confort

Vous le savez je suis une fervente défenseuse des petits pas pour faire de grandes avancées.

Profitez ainsi de vos vacances pour vous entraîner à sortir de votre zone de confort. 

Qu’importe le domaine, soyez inventif dans votre quotidien pour partir à l’aventure. Ci-dessous quelques idées pour que vous lanciez votre propre machine à idées :

  • Partir faire une randonnée sans plan ni gps
  • Changer de plage
  • Gouter un parfum de glace que vous n’avez encore jamais gouté
  • Découvrir un nouveau restaurant, un nouveau magazine, un nouveau sport…
  • Aller échanger avec un inconnu
  • Changer sa routine matinale
  • etc…

Essayez autant que possible de sortir de votre zone de confort et vous verrez, très vite, vous vous prendrez au jeu.

Au bout de quelques jours, vous aurez sûrement envie de faire chaque jour quelque chose qui change de l’ordinaire. 

N’hésitez pas à en parler également avec les personnes vous accompagnant pendant vos vacances.
Avec la dynamique de groupe, vous pourriez sortir encore plus de votre zone de confort. Par exemple, vous pourriez faire cela sous forme de défis quotidiens.

L’objectif de cet exercice est que vous preniez goût à faire de nouvelles choses ou du moins à faire les choses différemment.

Si vous y prenez goût, une fois rentré de vacances, je vous invite à garder cette dynamique pour vous l’approprier dans votre vie professionnelle.

6. Se fixer de nouveaux objectifs

Pour finir, je vous invite à profiter de ce moment de déconnexion pour vous fixer de nouveaux objectifs pour la fin d’année. 

Je vous conseille de vous faire des objectifs pro et perso, les deux étant très souvent liés (ex : besoin de travailler moins pour réaliser des objectifs perso…).

Comme vous êtes très certainement dans la situation où vous savez que vous aimeriez changer de poste, mais pas forcément vers où aller, l’idée n’est pas de vous mettre comme objectif de poser votre démission, mais plus tôt d’avancer par petits pas. 

Ainsi, un exemple d’objectif pourrait être de se renseigner sur ce nouveau métier qui vous intéresserait, de parler à votre manager de votre souhait de changer de poste, ou bien encore de postuler dans d’autres entreprises. 

Ou si vous trouvez que les vacances sont trop courtes pour prendre un vrai recul, un de vos objectifs pourrait être de demander un congé sabbatique pour enfin vous poser calmement sur votre avenir professionnel.
À ce sujet là, Stefan Sagmeister a réalisé un excellent TedX sur le pouvoir du temps libre et pourquoi il prend régulièrement des congés sabbatiques. Je ne peux que vous inviter à le visionner !

Veillez à bien définir des objectifs réalistes, mesurables et surtout datés.
Car si vous ne vous fixez pas de date limite, vous pouvez être quasiment sûre que vous ne réaliserez pas vos objectifs. L’humain a en effet une fâcheuse tendance à procrastiner tout ce qui n’est pas fixé par une date.

Voilà, vous devriez désormais avoir de nombreuses pistes pour prendre du recul pendant vos vacances !

Je vous le dis une fois de plus, car j’en suis convaincue, travailler avec passion (même quand on pense qu’on n’en a pas) est accessible à tout le monde ! 

Alors, profitez de cette pause estivale pour vous ouvrir les yeux sur d’autres pistes. Ces pistes qui vous pourraient vous permettre d’atteindre ce job qui vous fera tant vibrer.

Et vous connaissez ma passion pour la randonnée.
Je ne peux donc vous quitter sans vous inviter vivement à réaliser ces différents exercices en randonnant !

Il n’y a rien de mieux que marcher pour prendre du recul et y voir plus clair.

Et si vous passez dans la région Rhône-Alpes, pourquoi pas me contacter pour une petite rando-coaching improvisée ?

N’hésitez pas à commenter vos astuces ou habitudes pour prendre du recul sur votre travail pendant vos vacances.

Envie de recevoir chaque lundi conseils et inspirations pour reprendre en main votre vie professionnelle ?

Je m'inscris maintenant à la newsletter Rand'Ose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.